ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 

  L'Echo de M@ S@v@ne 

 Home  | Contact  

 

 

Rubriques

Liens


Il y a 63 ans, la Libération

 
 
 
 
Quand Londres pensait avoir trouvé la botte secrète contre Hitler 
 
Au plus fort de la Seconde Guerre mondiale, Londres avait cru avoir trouvé l'arme secrète pour battre Hitler: un astrologue aussi farfelu que mystérieux qui assurait détenir la clef du mode de pensée du Führer.  
"Hitler croit en l'astrologie et si je fais les mêmes calculs que ses astrologues, je connaîtrais ce qu'on lui conseille... et cela pourrait profiter aux Britanniques": c'est armé de cet argument apparemment sans faille que Louis De Wohl devient capitaine et, jusqu'à la fin de la guerre, sera "le prophète" de Londres, comme l'appellera plus tard la presse.  
L'histoire est connue depuis 1952, quand l'astrologue a publié une autobiographie très flatteuse intitulée "Le Nostradamus moderne". Mais les Archives Nationales britanniques, qui lèvent un demi-siècle de secret sur le dossier "Louis De Wohl" révèlent ce que l'on savait moins: le MI5 (services de renseignements intérieurs) avait prévenu de façon répétée que le supposé "brillant scientifique" était un imposteur.  
Né à Berlin le 24 janvier 1903 de parents hongrois, Lajos Mucsinyi Wohl, de son vrai nom, vivote en écrivant des romans de gare avant de s'exiler en 1935 au Royaume-Uni où il se présente comme un astrologue émérite. Il francise son prénom "Lajos" en "Louis" et s'ajoute une particule pour se faire appeler "De Wohl".  
Il assure dorénavant être le fils d'un noble hongrois. Il prétendra aussi être descendant du poète allemand Heine, tout comme du baron Dreyfus, associé à la famille Rothschild. A qui veut bien le croire, il vend des horoscopes personnalisés. Son entregent aidant, Louis De Wohl réussit à se faire des clients jusque dans les plus hautes sphères. Il en profite à chaque fois pour placer son boniment: "j'ai trouvé que toutes les entreprises majeures de Hitler avaient été effectuées 'sous de bons auspices'. Les 'intuitions divines' de Hitler ne sont en réalité qu'une simple connaissance des conjonctions planétaires", écrit-il dans une lettre.  
Ainsi, et comme l'astrologie n'est selon lui qu'un "calcul mathématique", il suffit de reproduire les prédictions des astrologues de Hitler pour savoir ce qui lui est conseillé et posséder un avantage décisif sur l'ennemi.  
A ceux qui auraient l'esprit trop cartésien, il ajoute: "la question n'est pas de savoir si nous accordons une valeur scientifique à l'astrologie. Ce qui compte, c'est que Hitler suit ses préceptes", affirme De Wohl.  
Le laïus finit par convaincre: en 1938, De Wohl est employé comme "propagandiste" par le Special Operations Executive (SOE, responsable des opérations derrière les lignes ennemies). On ira jusqu'à lui fournir un appartement de fonction à Grosvernor House, en plein coeur de Londres. 
Pourtant De Wohl fait grincer quelques dents. "De Wohl est un pur charlatan au passé mystérieux si ce n'est louche" : ce genre de note, écrite en février 1942, abonde dans le dossier du MI5. "Aucune de ses prédictions ne s'est matérialisée si ce n'est celle de l'entrée en guerre de l'Italie, qu'il a faite à un moment où cela devenait évident", accuse un autre 
agent.  
Mais le MI5 n'a aucun poids sur le SOE, dont le directeur, Charles Hambro, est persuadé que De Wohl est "quelqu'un de splendide et ne veut rien entendre contre lui", regrette une fiche du MI5. Et le pire n'est même pas dans le dossier du MI5.  
Comme le rappelle Chris Andrew, historien des services secrets britanniques: "Louis de Wohl a persuadé Whitehall (le quartier du gouvernement britannique, ndlr) que Hitler était obsédé par l'astrologie... C'est complètement faux". L'un des astrologues du dictateur, Karl Ernst Krafft, finira dans le camp de Buchenwald. 
__________ 
 
Décès du soldat russe qui avait hissé drapeau URSS sur le Reichstag 
 
Mikhail Minin, le vétéran russe de la Seconde Guerre mondiale qui avait hissé le drapeau de l'URSS sur le Reichstag à Berlin en mai 1945, est décédé début janvier 2008, a rapporté la Pravda.  
Héros de l'URSS, la photo du soldat attachant le drapeau de l'empire soviétique sur la coupole du parlement allemand est devenue d'abord une image de propagande soviétique puis une icône mondiale. 
 
 
 
L'ancien soldat, âgé de 85 ans, a été enterré dans sa ville natale de Pskov. Il avait rejoint l'Armée rouge en 1941 et avait d'abord combattu à Léningrad (St-Pétersbourg) puis à Berlin. Le soldat faisait partie d'un groupe de cinq jeunes militaires qui sont entrés dans le Reichstag pour y accrocher la bannière rouge. 
__________ 
 
Histoire régionale : le combat de Wodecq 
 
Textes édités récemment sur la Libération : 
 
* Les services spéciaux russes ouvrent les dossiers sur l'insurrection Varsovie 
* La Pologne commémore le soulèvement sanglant de Varsovie contre les nazis 
* Le standardiste d'Hitler, dernier témoin du Führer, fête ses 90 ans 
* Albert Speer était au courant de la Solution finale 
* Il y a 65 ans, les Japonais attaquaient Pearl Harbor  
* Un engagement US plus long en Irak 
*Un historien estime que les Allemands en savaient beaucoup sur la Shoah 
* Nuremberg : le 60e anniversaire d'un procès historique  
* Le premier procès de Nuremberg: 21 responsables nazis jugés  
* Les autres procès des dignitaires nazis ou de leurs collaborateurs  
 
Cliquez ici pour lire ces textes 
 
* Hitler sur la chaise électrique 
* Il y a 70 ans, l'Allemagne adoptait les lois raciales de Nuremberg 
* Tablettes de chocolat ou petits pois piégés: les armes secrètes des nazis  
* Un "nouveau genre de bombes", rapporte la presse japonaise en 1945 
* Avant Hiroshima, le Nouveau-Mexique entre dans l'ère atomique 
* Il y a 60 ans, les Etats-Unis testaient la première bombe nucléaire 
* Mort du dernier "code talker" Comanche de la Seconde guerre mondiale 
* Inhumation en Pologne des restes de 500 soldats allemands 
*Le Japon commémore la Guerre du Pacifique sur fond de tensions 
*La capitulation allemande à cheval sur les 7, 8 et 9 mai 1945 
* Les capitulations allemandes et la fin de la Seconde guerre mondiale en Europe  
* A Londres, Churchill repousse de 24 heures l'annonce de la victoire en Europe  
* Pourquoi les Russes ont gagné la course pour entrer dans Berlin  
* Berlin subit de plein fouet en avril 1945 les exactions soviétiques  
* "J'ai vu Hitler mort": un dernier témoin se souvient  
* La fin du IIIe Reich 
* L'Allemagne célèbre le 60e anniversaire de la libération de Buchenwald 
* Le matricule 177310 raconte… 
* Les derniers survivants du Camp de Westerbork transmettent leurs souvenirs  
* Bergen-Belsen commémore aussi… 
 
Cliquez ici pour lire ces textes 
 
* Torgau commémore la jonction des troupes américaines et soviétiques  
* Il y a soixante ans, Bâle et Zurich étaient bombardées 
* Il y a 60 ans, un déluge de bombes en une nuit sur Dresde 
* L’histoire de la rose blanche 
* Le spectre néo-nazi plane sur Dresde 60 ans après ses bombardements  
* La mémoire des victimes investit le centre de Berlin, ex-coeur du Reich nazi  
 
Cliquez ici pour lire ces textes 
 
Déjà édités sur les 60 ans de la libération d'Auschwitz 
 
* Auschwitz: symbole de la barbarie nazie et de la Shoah 
* Auschwitz: un des 6 camps d'extermination de masse des juifs 
* Auschwitz: plus de 34.000 juifs de Belgique déportés ou emprisonnés 
* A Auschwitz, le travail ou les chambres à gaz, les deux apportaient la mort 
* De l'euthanasie à Auschwitz : la radicalisation de la Shoah  
* Anita Lasker-Wallfisch, la violoncelliste d'Auschwitz  
* Auschwitz: les soldats russes ne s'attendaient pas "à une telle horreur" 
* Pèlerinages à Auschwitz, symbole de l'Holocauste 
* L'Allemagne, très marquée par Auschwitz, ravive constamment la mémoire  
 
Cliquez ici pour lire ces textes 
 
 
Déjà édités sur les 60 ans de la Libération 
 
* Un chancelier à l'anniversaire du débarquement: enthousiasme côté allemand 
* Quand les journaux américains devaient se fier aux informations allemandes 
* Le débarquement du 6 juin, simple "deuxième front" pour l'URSS  
* Printemps 44: la Wehrmacht attend derrière son mur l'invasion alliée 
* Les préparatifs diplomatiques du Débarquement 
* Le débarquement en Normandie, un succès de la désinformation 
* "Les sanglots longs des violons de l'automne": les Allemands avaient compris  
* 6 juin 1944: le jour le plus long a débuté la veille 
* Overlord débarque sur les ondes neuf heures après son déclenchement  
* Les pertes militaires du débarquement du 6 juin 1944 
* Les Belges lors du Débarquement: surtout des marins et des aviateurs 
* Les familles des conjurés rendent hommage à la résistance anti-nazie 
* Le débarquement allié de Normandie, historique mais pas unique 
* Oradour-sur-Glane commémore le massacre de ses habitants par les SS  
* Les Pays-Bas marquent les 60 ans de la bataille du Pont d'Arnhem  
* Il y a 60 ans, Hitler jouait son va-tout dans l'offensive des Ardennes 
* La dernière grande offensive hitlérienne 
* "J'avais 20 ans en 45 à Bastogne" accessible au public le 18 décembre 
 
 
Cliquez ici pour lire ces textes 
 

 
 
 
 
 
 
(c) Ben - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 9.03.2008
- Déjà 11465 visites sur ce site!