ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 

  L'Echo de M@ S@v@ne 

 Home  | Contact  

 

 

Rubriques

Liens


Délires 04-05

 
__________ 

 
 
Les Bonnes Recettes du Père Pingouin vous présentent aujourd’hui :  
 
 
Jérémiades moldaves aux vapeurs intenses 
 
Ingrédients et ustensiles 
 
- Une casserole vide 
- Un bilan épicé 
- De nombreuses mottes de beurre 
- Quelques prêts passablement dégraissés 
- Une louche de philtre pathétique moldave 
- 5 kilos d’oignons 
- Un zeste de mélancolie 
- Une larme de crocodile 
- Un litre d’eau bénite 
- Un sourire radieux 
- Une manne de picaillons providentielle 
 
Aux fourneaux ! 
 
Prenez la casserole vide et mettez-y les prêts dégraissés ainsi que toutes les mottes de beurre dans lesquelles vous vous prenez les pieds depuis quelques temps. Versez également le bilan épicé et laissez mijoter à feu doux, sans faire de bruit.  
Quand ça commence à sentir fort, jetez dans la casserole vos 5 kg d’oignons et restez au-dessus pour pleurer un peu. Un bon cuisinier doit ‘vivre’ avec sa préparation. 
Ajoutez-y alors une louche de philtre pathétique moldave, le zeste de mélancolie et, bien entendu, la véritable larme de crocodile. 
Laissez-mijoter votre plat un jour ou deux à feu très doux pour qu’il s’en dégage une odeur aguichante susceptible d’attirer d’éventuels gastronomes qui auraient oublié le chemin de votre petit restaurant. 
Versez ensuite dans la casserole le litre d’eau bénite qui transforme les prêts dégraissés en dons du Bon Dieu pour que le miracle se produise.  
Affichez le sourire radieux de circonstance et faites chauffer la casserole jusqu’à l’ébullition. Pendant que les vapeurs intenses dégagent une sorte d’écran de fumée, versez la manne de picaillons providentielle apportée discrètement par votre fournisseur habituel. 
Quand les vapeurs sont retombées, vos ‘Jérémiades moldaves aux vapeurs intenses’ sont prêtes. Servez show, très show. 
__________ 
 
Avis médical... 
 
Depuis plusieurs mois, une étrange maladie se répand au sein d'une communauté de supporters. Les scientifiques ont identifié cette maladie : il s'agit de la dédéïte spongiforme bovine.  
Cette maladie affecte de plus en plus de monde et se traduit, au stade avancé, par de la lassitude, des troubles du sommeil, une perte de goût, de petits boutons rouches partout sur le corps, des accès de fièvre et de diarrhée ainsi que des crises de colère violentes pouvant mener à la démence ou à l'automutilation.  
D'impressionnates crises de délire nocturnes accompagnées de sueurs et de tremblements frappent aussi certains patients qui, dans un semi-coma, éructent des mots incompréhensibles commençant toujours par "Vous savez..."
Les spécialistes diagnostiquent de plus en plus vite cette maladie, mais hésitent à en parler publiquement. La raison est que le remède est connu mais que, pour des raisons obscures, les responsables se refusent à l'appliquer. L'épidémie pourrait donc durer encore un minimum de 18 mois.  
Il est recommandé d'éviter un stade bien connu tant que cette fichue maladie n'aura pas été éradiquée.  
__________ 
 
Et Raymond arriva là-haut… 
 
Les âmes attendent patiemment à l’entrée du paradis. Saint-Pierre et ses anges font, patiemment, leur boulot quotidien, avec ordre et méthode. Le calme règne jusqu’à ce qu’une voix retentisse : « Hé là, silence dans la baraque hein ici ! On se croirait à une conférence de presse sur la Canebière ! » 
« Mais qui va là ? », s’inquiète Saint-Pierre ? 
« Comment ça, qui va là ? Dis, concierge, tu ne connais pas Raymond, fieu ! Alleï, je ne suis pas venu ici pour attendre, conduis-moi directement au président ! 
« Il n’y a pas de président ici, Dieu vous recevra en temps voulu, mon fils. »  
»Dis fieu, d’abord, je ne suis pas ton gamin. Ensuite, tu me parles de…Dieu. Johan Crouiffe est ici ossi ? Alleï, je n’ai pas de temps à perdre, hein moi Grand Saint Peï, conduis-moi auprès de lui. En 1974, j’ai muselé la grande Hollande et c’est pas un peï en blouse blanche qui va m’empêcher de le voir. Tu saisis l’affaire ? » 
Embarrassé face à ce terrible zwanzeur, Saint-Pierre outrepasse le protocole et obtient audience auprès du Créateur. 
Sans rien attendre, Raymundo bouscule son guide, pousse la porte, et déclare, avant de la lui claquer au nez : « Merci fieu. Va en chercher deux autres, à nous quatre, quand j’en aurai fini avec le président, on fera une belote. » 
« Que veux-tu mon fils ? », lui demande Dieu. 
»Je ne suis pas ton fils non plus, hein président. Entre Tapie qui m’appelait ‘le Belge’ et toi et ta clique qui me prenez pour votre fiston, je commence à en avoir marre de tomber sur des olibrius. Mais bon – euh, je peux avoir un Ricard d’abord ? – parlons contrat. » 
« Mais ici, il n’y a pas de contrat, mon fils. Tu es entré dans la paix éternelle ! » 
»Ecoute président. La paix éternelle et tout le Saint-Bataclan, c’est pour l’Eurovision. Tu saisis ? Moi, je te parle contrat et tactique et en 1993, avec Marseille, on a battu le grand Mil.. »  
« Mais, dites-moi, mon fils, votre visage ne m’est pas inconnu… Ne vous appelait-on pas 'le Sorcier' ? N’avez-vous pas entraîné des Diables… ? » 
« Aaaah, enfin, je me disais aussi que malgré vos grands airs, vous vous y connaissiez un peu. Et comment que j’ai entraîné des Diables… et dans des sarabandes d’enfer, président. On avait une défense de fer et… » 
« Oui, mais, n’avez-vous pas aussi trempé dans quelques magouilles ? » 
»Heu, président… quelles magouilles ? 
« Le Standard, Marseille… » 
»Heu, président, si on commence sur ces bases-là, notre collaboration risque de ne pas durer longtemps, hein fieu ? Si vous n’êtes pas content, j’ai un avion pour Bruxelles dans une heure. Il ne faut pas toujours remueï la mertte, parce qu’alors elle te monte jusqu’aux oreilles et on ne s’entend plus, hein. Tu saisis l’affaire ? 
Et Dieu appela Saint-Peï, euh… Saint-Pierre : « Conduisez Monsieur Raymond où vous savez… » 
»Dis fieu, Tapie, c’était pas un drôle. Mais ton président, hein, c’est un zinneke croisé entre Gil y Gil et Eddy Wauters ! Tu saisis le mélange, fieu ? Ahahahaha … Au fait, tu peux me dire où je peux acheter des cigarettes ? 
« Vous prenez la petite porte, là, à droite. Sur laquelle il est marqué : « Le Purgatoire ». 
__________ 
 
DD Binamé et la leçon d’allemand (6) 
 
 
 
C’est bien connu, les langues forment un sérieux bagage pour l’avenir. Pas étonnant, dès lors, qu’on s’y prépare activement à la grande école. Alors qu’Hugo-la-bonne-excuse s’est tourné péniblement tourné vers l’espagnol, DD Binamé a opté pour l’allemand. Conformément aux souhaits de la maîtresse, il a préparé avec le plus grand soin sa rédaction et il s’est fait un plaisir de la lire devant toute la classe. 
»Gutentag meine kamaraden. Ich und meine team spielen gegen Bochum. Das ist eine grooosse stalmorceau und ça sent eine kolossale branloutenschtaf. Meine tactische intentions zont très zimples : rester groupir, und Drago, tape devant ti’ boyé. 4-5-1 und 4-4-2 nicht important paske meine manschaftsystëm ist gebaseerd mit eine animation der spiel. As Runje schnel pataten in dër gayöle, ich crier gegen journalisten : « nous afons les moyens mais wïrh habe der chocötten der gagner ». Ich dinkt nich a demiziöne. Ich häbe der solution vön problemen : arbeit, arbeit ünd arbeit. Auf Wiedersen. » 
 
Et qu’est-ce qu’on dit ? Hein ? Hein ? Bravo DD Binamé !  
Faites de beaux rêves les chti’s n’enfants rouches. 
__________ 
 
DD Binamé prépare la fête de l’école (5) 
 
Aujourd’hui, les chti n’enfants de la grande école ont rendez-vous à la salle des fêtes. Avec Madame, ils vont préparer le grand spectacle qu’ils donneront prochainement pour leur papa et leur maman. Ca s’appelle « la valse des entraîneurs » et tous les enfants doivent exécuter une série de mouvements durant tout le spectacle. Et chacun s’y applique, comme sur un jeu de chaises musicales. Ca virevolte, ça va, ça vient au gré de la musique et tout le monde s’amuse comme des petits fous, changeant de place à qui mieux mieux. Tout le monde sauf… DD Binamé ! Un peu boudeur, il refuse de céder sa place et casse ainsi l’harmonie du spectacle. 
Madame l’interroge : »Et bien DD Binamé, qu’attends-tu pour céder ta place et en reprendre une autre ? 
Bougon, DD Binamé lui répond : »Et bien moi, Madame, mon grand frère et son copain Tatayet m’ont dit que quoi qu’il arrive, je ne devais pas bouger. C’est ma place sur scène, j’y tiens, j’y suis et j’y reste, na ! Les autres n’ont qu’à bouger autour de moi. » 
« Mais DD, enfin, ne crois-tu pas que tu es à cette place depuis assez longtemps. Il faut du mouvement sinon tu vas casser tout le spectacle ! Moi, j’installe les élèves, je leur donne leur position et toi, tu n’en fais qu’à ta tête ! », s’insurge la maîtresse. 
»Vous savez, Madame », affirme, sûr de lui, DD Binamé. « La position sur scène, elle n’a guère d’importance, ce qui compte, c’est l’animation. Notre classe manque encore d’automatismes mais je constate chez mes petits copains une réelle envie de travailler et de tourner autour de moi. Et je ne bougerai pas, sauf si mon grand frère me le dit !» 
Ca, c’est de la détermination ! Et qu’est-ce qu’on dit ? Hein ? Hein ? Bravo DD Binamé !  
Dormez bien les cht’is n’enfants rouches, et faites de beaux rêves.  
__________ 
 
DD Binamé joue le fou du labo 4 (4) 
 
C’est cours de chimie en ce beau jour à la grande école. Les élèves sont réunis dans le labo et s’y adonnent à de petites expériences. Hugo-la-bonne-excuse, par exemple, mélange le chlore et le sodium dans une petite éprouvette africaine, ce qui sale un peu son quotidien. Trond-le-gai-luron, lui, prépare toute une série de spiritueux et n’hésite pas à les goûter. La couleur de ses yeux en dit assez sur la nature des mélanges qu’il concocte.  
Quant à noss' DD Binamé, il est seul dans son coin. Et il essaye tout et n’importe quoi. Il mélange tout ! « Les produits sont de toute façon polyvalents », explique-t-il à ses petits copains.  
Et ce qui devait arriver… arriva ! BOUM ! Patratas, la table d’essai de DD Binamé explose. Son joli bonnet se retrouve collé au plafond, sa tête est toute noire et ses quelques poils cramés sont tous dressés sur son caillou. On ne voit plus que ses yeux bleus et un immense sourire blanc. Inquiète, la maîtresse s’approche. Ca va DD Binamé ?  
« Oui, Madame », répond-il. « Vous savez, même si les autres rient de moi, je travaille dur. Je n’écoute pas leurs critiques et puis de toute façon, moi, je ne commets jamais d’erreurs. » 
« Oooooooooh ! », s’écrie la maîtresse. « Mon DD Binamé ! Sais-tu ce que tu viens d’inventer avec cette formidable explosion ? Non ? Tout simplement la formule chimique qui transforme l’or en plomb ! Je te mets 10/10 pour ton merveilleux travail ! 
 
Et qu’est-ce qu’on dit ? Hein ? Hein ? Bravo DD Binamé !  
Dormez bien les cht’is n’enfants rouches, et faites de beaux rêves.  
_________ 
 
DD Binamé est fort en démonstration (3) 
 
C’est interro de math’ aujourd’hui à la grande école. Chacun reçoit sa feuille d’interrogation où figure un énoncé plutôt énigmatique : « Sachant qu’un match de football se joue à 11 contre 11 et qu’il dure 90 minutes, que la saison s’étale sur 34 matches et qu’il ne faut pas couper les cheveux en 4, trouvez le chemin le plus sûr pour passer du point A qui est un grand rectangle à un point B qui est l’autre grand rectangle. »  
« Vous avez une heure ! », s’écrie la maîtresse. 
A l’aide d’un compa, d’une équerre et d’une latte, Hugo-la-bonne-excuse se lance dans de savants schémas. René-le-renfermé, lui, dessine de nombreuses flèches mais elles ne dépassent jamais la moitié de sa feuille car il a pour habitude de ne pas découvrir ses arrières et il a peur qu’on le copie ! Il attendra donc le dernier moment pour finir son ouvrage. 
Pour Emilio-le-nek-plus-ultra, c’est encore pire. Il embête la maîtresse pour avoir à sa disposition le tableau entier et une vidéo des exercices précédents. 
Pendant que tout le monde s’agite, un petit bonhomme rondouillard a trouvé la solution, sa solution, en moins de 5 minutes. DD Binamé regarde les autres, le sourire en coin, et profite du temps qui lui reste pour piquer un petit roupillon. 
Le lendemain, la maîtresse remet les copies. Les résultats ne sont guère brillants. Sauf pour… DD Binamé qui obtient un excellent 10/10 ! « Ooooh, mais comment as-tu fait DD Binamé ? », s’interrogent ses camarades de classe.  
»C’est simple ! », répond-t-il. « Vous savez, j’ai écrit sur ma feuille : le chemin le plus court entre deux points est la ligne droite. Drago, TAPE DEVANT ‘tî boyé ! » 
Qu’est-ce qu’on dit ? Bravo DD Binamé !  
Dormez bien les cht’is n’enfants rouches, et faites de beaux rêves.  
__________ 
 
Prochainement sur le marché ! Le Moldavopoly 
 
Le but de ce nouveau jeu révolutionnaire est d’aller toujours plus haut, c’est-à-dire d’avoir un entraîneur à vie, d’atteindre un budget d’un milliard d’anciens FB et de remplacer Anderlecht. En résumé, vous devez atteindre la case 56 – et tomber juste dessus ! 
Vous disposez pour cela de quatre pions :  
* Papa Pingouin  
* le Loup égaré  
* Frère Sourire et 
* G.I Gil qui ont chacun 500.000 euros.  
 
Mais attention, le chemin est parsemé d’embuches, de méchants intégristes, de journalistes malintentionnés et de tueurs à gage du G5 qui veulent votre peau.  
 
Vos héros parviendront-ils à échapper à tous les pièges qui leur sont tendus ? Heureusement, en route, ils ont quelques alliés et une arme fatale : le canon à confettis !  
 
Jouez au Moldavopoly !
 
___________ 
 
DD Binamé connaît sa récitation, vous savez… (2) 
 
 
 
Première interrogation à la grande école de la Ligue Jupiler. Alors que le petit Hugo-la-bonne-excuse a lamentablement raté son entrée en matière, DD Binamé réussit haut la main sa première récitation et obtient un 10/10 ! 
« Vous savez, je suis content des joueurs à ma disposition,  
Vous savez, le club décide et nous nous adaptons,  
Vous savez, un match de foot dure nonante minutes, 
Vous savez, on n’a pas su inscrire ce but, 
Vous savez, la saison dure 34 matches, 
Vous savez, on a eu peur de gagner ce match, 
Vous savez, la défense ne se parle pas assez, 
Vous savez, j’ai vu trop peu d’agressivité,  
Vous savez, ce groupe doit encore se libérer, 
Vous savez, on n’est qu’au début, on va progresser, 
Vous savez, nous devons soigner notre état d’esprit, 
Vous savez, on ne va pas à la guerre la fleur au fusil, 
Vous savez, on doit encore améliorer les automatismes, 
Vous savez, il n’y a aucune raison de céder au pessimisme, 
Vous savez, on doit retrouver le goût de la victoire, 
Vous savez, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir, 
Vous savez, la critique ne me touche pas, 
Vous savez, seule la vérité du terrain compte pour moi, 
Vous savez, je travaille dur et je suis un gagneur, 
Vous savez, ce club manque de compétiteurs,  
Vous savez, qui n’avance pas recule, 
Vous savez, comment veux-tu, comment veux-tu que… »
 
 
Et qu'est-ce qu'on dit ? Bravo DD Binamé !  
Dormez bien les cht’is n’enfants rouches, et faites de beaux rêves.  
__________ 
 
"Dans les tout prochains jours", Michel, "dans les tout prochains jours"... 
 
Au Standard, on attend Michel Garbini "dans les tout prochains jours". Et cela depuis environ deux mois. 
Mais on nous l'assure, il arrive...  
Le temps : 
1°) qu'il ait réglé ses problèmes de sélection nationale 
2°) de même que ses problèmes administratifs 
3°) qu'il ait encore pris un peu le soleil du Brésil 
4°) qu'il ait retrouvé sa valise 
5°) que sa maman mette tout ce qu'il faut dedans 
6°) qu'il dise au revoir à sa mamy, son papy, tonton Augusto, tata Favela, ses douze cousins et vingt-sept cousines, ses équipiers, ses voisins et son chien. 
7°) qu'il trouve un taxi pour arriver à l'aéroport, avant de se rendre compte qu'il a oublié son GSM : retour au au point 6. 
8°) qu'il trouve la bonne porte d'embarquement 
9°) qu'il se rende compte en plein vol que Liège n'est pas la ville espagnole qu'on lui a décrite 
10°) qu'il retrouve, à Madrid, un vol pour cette terre inconnue qu'est la Belgique 
11°) qu'il arrive à Zaventem où de sympathiques policiers fédéraux flamands lui disent que son visa n'est pas en règle  
12°) qu'il puisse téléphoner à sa famille au Brésil pour qu'elle prévienne un certain Luciano qu'il a des ennuis 
13°) que sa famille, via l'ambassade, trouve le téléphone du Standard 
14°) que la standardiste qui vient de finir sa journée prévienne, le lendemain, Pierre François qui appelle à son tour Luciano 
15°) que Luciano sorte MPH, en vacances,de sa torpeur estivale pour qu'il fasse le nécessaire  
16°) que MPH retéléphone à Sclessin pour envoyer quelqu'un chercher Garbini au Centre 127 bis. 
17°) de constater qu'entretemps, il a subi un rapatriement forcé au Brésil. 
Retour au point 1. Arrivée prévue dans les "tout prochains jours", c'est promis amis supporters ! 
__________ 
 
DD Binamé va à la grande école (1) 
 
 
 
Depuis bientôt deux ans, DD Binamé est monté à la grande école. Lui qui stagnait dans la cour de récréation des petits a été appelé par son grand frère dans une des trois plus grandes classes. Cela a beaucoup fait rire et jaser les méchantes langues de la grande école. Car figurez-vous que la spécialité de DD Binamé, c’était de réparer les griffes sur les petites voitures de ses camarades. Qu’allait-il donc faire à l’école des as ?  
Et bien, il fait de son mieux notre gentil DD Binamé. Il obtient des résultats satisfaisants, même si l’on chuchote que vu le matériel scolaire mis à sa disposition par son grand frère, il devrait faire beaucoup mieux… De nombreux observateurs pensent qu’il devrait en tirer davantage. 
Mais il est volontaire, positif et toujours prêt à aller de l’avant. Jamais, ô grand jamais, il ne se plaint. Quand le comique Tatayet descend dans sa classe pour remonter les bretelles à ses petits camarades et marche sur ses plates-bandes, pas un mot de révolte. Quand son grand frère lui pique les plus beaux objets de sa mallette pour les revendre aux plus offrants à la récréation, il ne rouspète pas. Trop content qu’il est d’être là. Docilité, tranquillité et travail sont ses maîtres-mots.  
Bientôt, DD Binamé va entamer sa troisième saison à l’école des grands. Et les mauvaises langues parient déjà sur le temps qu’il lui reste à évoluer à ce niveau. Mais pas de panique, DD Binamé a toujours une roue de secours. 
Dormez bien les cht’is n’enfants rouches, et faites de beaux rêves.  
__________  
 
(c) Ben - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 4.05.2005
- Déjà 12571 visites sur ce site!